Monday, October 5, 2009

I wanna marry Vincent Gallo.



Vincent Gallo est certainement un des hommes les plus détestés des Etats-Unis.
Acteur, chanteur, auteur-compositeur, réalisateur, peintre, etc Vincent Gallo fait pour moi partie de cette rare catégorie de personnes qu'on qualifie de génies; quelque soit le domaine dans lequel il s'exerce il en ressort avec une grâce et une majesté peu communes.
En tant qu'être humain, Vincent Gallo est tout aussi intéressant. Mégalomane, égocentrique: il a de quoi l'être, je l'admets. Ce type me fascine, je ne peux vous dire quelle fût ma joie de voir sa tête placardée à toutes les stations de métro pendant un mois. J'ai encore saisi une belle occasion de passer pour une folle dans le métro; en effet à la vue de ce visage, de cette posture, de cet air pervers, mon visage se transformait, ma moue habituelle laissant place à un sourire radieux: "j'ai vu Vincent Gallo".


Parceque c'est aussi çà être Vincent Gallo, être là où on ne l'attend pas; même dans une pub pour HetM.


Vincent Gallo est un incompris. Provocateur, farceur, il dissémine dans chacune de ses apparitions publiques des déclarations choquantes, étonnantes et le plus souvent fausses. Il se fait passer pour un raciste, antisémite, sexiste, homophobe. Bref, Vincent Gallo aime troubler les gens et dire tout haut ce que personne ne veut entendre (un peu à la manière du Slim Shady d'Eminem). Il aime déranger et n'hésite pas à se fabriquer de toute pièce un personnage peu attrayant voire repoussant.
Oui Vincent Gallo est grossier, possessif, égoïste, beau parleur, répugnant... Vincent Gallo représente à lui tout seul les vices qui rongent notre société. Il nous tend un miroir de nous même que peu sont prêts à regarder, dont peu sont prêts à accepter le reflet. C'est pour çà qu'il est si détesté et décrié et c'est pour çà que je l'aime parce que Vincent Gallo à travers tout ses mensonges et ses défauts est vrai, parce que c'est un des derniers véritables artistes qui nous restent. Un de ceux qui seraient prêts à donner de leur chair et de leur sang pour leur art, un de ceux qui tentent viscéralement et parfois vainement de nous faire entrer dans leur monde.
Moi je dis: le roi est mort, vive Vincent Gallo!

Note: ceci n'est pas une déclaration d'amour, c'est un acte de foi.

Bon, un peu de musique peut-être?

"So Sad"(mp3).


"When"(mp3)


"Was"(mp3)


Sa musique est telle qu'on l'imagine lorsqu'on a vu ses films; à l'image des ses personnages: écorchés vifs, sensibles, fragiles.
Sa musique est aux antipodes de ce qu'on pourrait imaginer aux vues des frasques de l'homme dans la vraie vie.
Antagoniste et contradictoire jusqu'au bout Vincent Gallo confesse ses coups de blues et sa fragilité dans son art et se construit parallèlement une carapace repoussante, comme pour se protéger du monde extérieur.

(cet article croupit au rang de brouillon depuis mai dernier!)