Thursday, December 2, 2010

Ducunt volentem fata, nolentem trahunt.


Bonjour bonjour.
Comment allez-vous par ce beau temps?
Bien?
Pas moi, je me meurs en douceur: je ne m'habituerai jamais à l'hiver. Vivement noël, que je passerai à la plage, sous le soleil.

En attendant, pour survivre je vous propose de la pop joufflue et souriante qu'on a envie d'embrasser sur la bouche.

Commençons donc par Alex Winston qui, si j'en crois ce que je lis çà et là, sera la révélation 2011. Je reconnais totalement son potentiel commercial mais à part cette reprise, je trouve sa musique un peu agaçante.
"Pull my heart away (Jack Penate cover)".


Faisons ensuite place à Patrick Wolf qui, quoi qu'il fasse, est toujours le bienvenu ici.
"Time of my life".


Et enfin: ils sont fous, ils sont fous, ils sont fous. Là ce n'est plus de la pop mignonnette qu'on a juste envie de bécoter, avec eux c'est la musique elle-même qui vient nous chercher violemment, se frottant à nous de manière plus qu'indécente dans un accès surprenant de nymphomanie. Il n'y a donc pas 36.000 solutions soit on se laisse faire et on arrive même à reprendre les rennes soit on s'enfuit dès les premières notes avec l'horrible sensation de s'être fait violer. Je pleure encore leur séparation.  
Apes and Androids- "Golden Prize"(clic droit 'enregistrer sous").


credit photo: Christiana Metrakos.

10 comments:

Khelaar said...

Hmmm, sur ce coup je passe la main.

roberta sparrow said...

haha, ça ne m'étonne pas du tout. Je commence à cerner tes goûts.

Khelaar said...

C'est trop facile.

roberta sparrow said...

???

Khelaar said...

Disons que si tes choix musicaux ne suscitaient pas autant mon intérêt, la question ne se poserait même pas. ;)

roberta sparrow said...

Effectivement mais je remarque quand même qu'il y a certains morceaux qui ont l'air de te plaire beaucoup plus que d'autres et ils sont d'un genre "bien particulier".

Khelaar said...

Hmmm.
Je te propose de faire comme si de rien n'était : on oublie cette conversation et on passe à la suite.
My head reached the boiling point. I'm confused.

roberta sparrow said...

hm ok comme tu veux, même si je n'avais pas du tout conscience que cette conversation pouvait être source d'un quelconque désagrément. C'est à mon tour d'être confuse mais tout en gardant le sourire.
Passons donc à la suite.

Khelaar said...

Ah non ne t'inquiètes pas ! Je disais ça avec le sourire moi aussi.
La preuve en image => :)

roberta sparrow said...

ah, tant mieux. ;-)